Corporate Conversion Server : Gestion multiserveur

par Dr. Uwe Wächter

De nombreuses sociétés utilisent plusieurs serveurs de conversions SEAL Systems en parallèle afin de répondre aux volumes importants de documents à traiter et aux exigences des activités critiques. La gestion Multiserveur  est une extension qui permet l’exploitation de plusieurs CCS dans un environnement réseau, comprenant des fonctions de répartition des charges et de failover. Dans cet article, nous annoncions la nouvelle version 2.0 de notre Corporate Conversion Server, et vous informions de l’importance de la gestion multiserveur. Cette interconnexion de plusieurs plateformes CCS est aussi indispensable pour notre stratégie Cloud.

Afin de mettre en place cette architecture

  • Une gestion et supervision centralisées doivent être possibles
  • Il doit être possible de répartir les traitements pour une demande sur les différents plateformes au travers des différentes interfaces et
  • la disponibilité doit être assurée en cas de défaillance ou de mise à jour d’une plateforme.

CCS-Multiserver-765 Corporate Conversion Server : Gestion multiserveur

Un nouveau composant central vient donc compléter la plateforme, il s’agit de la base de données multiserveur. Cette base de données permet d’administrer toutes les informations des demandes pour une gestion centralisée.

Pour la soumission des demandes via les web services, un répartiteur de charge tiers vient compléter cette architecture. Les possibilités offertes pour la répartition des demandes, la gestion des priorités, l’arrêt temporaire de serveurs, l’identification des serveurs opérationnels, la gestion des serveurs de remplacement, sont en fonction de la solution choisie. Nous disposons d’une expérience avec différents produits du marché et sommes en mesure de vous conseiller.

SAP fournit une répartition des charges via RFC. L’extension du standard SAP permet également au convert engine framework de répartir les charges durant les traitements.

Les services Répertoires DPF (DPF folder service) ont également été enrichis pour gérer les traitements multiserveurs.

Lorsque qu’une demande arrive sur un serveur DPF, elle est visible comme auparavant dans l’interface web DPF Tracker.  Elle est en même temps référencée dans le DPF job aggregator, et enregistrée dans une base de données centrale qui est régulièrement mise à jour durant les traitements.

Le nouveau tracker de SEAL CC affiche tous les travaux de tous les serveurs DPF. Par ailleurs, une information relative à l’utilisation des serveurs est affichée sans l’option du menu Multiserver job distribution.

L’utilisateur n’a donc pas besoin de savoir sur quel serveur est traitée la demande qu’il recherche. En cliquant sur une demande, les informations détaillées sont affichées dans le tracker  du serveur de traitement DPF. Le nom du serveur est lié à la page de démarrage de DPF tracker du serveur concerné.

Multiserver-4 Corporate Conversion Server : Gestion multiserveur

En cliquant sur le nom de la demande, une nouvelle page s’ouvre avec une vue détaillée, reprenant toutes les informations. Cela signifie qu’il possible d’identifier très facilement et rapidement les raisons d’une erreur.

La dernière colonne permet différentes actions : annulation d’une demande, répétition d’une demande, suppression d’une demande, en fonction des autorisations dont dispose l’utilisateur. Par ailleurs, il est possible d’appliquer une action à tous les travaux ou de gérer toutes les demandes sur une même page (bulk operations).

Comme dans DPF tracker, il existe des fonctions de recherche évoluée.  Ceci est réalisé par une recherche texte dans toutes les entrées de la table multiserveurs.

Les demandes peuvent être filtrées en fonctions de leur statut: tous, actif, fini et en erreur.

Une synthèse de la répartition des demandes au travers des différents serveurs est disponible sous le menu Multiserver job distribution. Ceci peut être une véritable aide pour l’analyse des erreurs. Est-ce que les demandes concernées par une erreur les sont uniquement sur un seul serveur ? Ceci peut orienter sur une possible erreur de configuration de ce serveur.

Multiserver-1 Corporate Conversion Server : Gestion multiserveur

Via le symbole dans la colonne Actions, vous êtes redirigés sur la page DPF tracker correspondante. Les noms des serveurs contiennent un lien vers une page d’information relative aux statuts des serveurs.

Multiserver-2 Corporate Conversion Server : Gestion multiserveur

Sur cette page, les serveurs peuvent être, arrêtés ou redémarrés, par exemple.

Nous sommes convaincus que nous pouvons fournir à nos clients qui utilisent plusieurs serveurs DPF, des outils pratiques pour les exploiter.

L’extension pour une gestion multiserveur est disponible sans coûts de licences supplémentaires pour tous nos clients sous maintenance.  Les coûts à prévoir sont ceux pour les services d’installation et l’acquisition éventuelle de produits tiers.

Vous êtes intéressés ? Prenez contact avec votre responsable commercial SEAL Systems.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires *

* = champ requis

  • Catégories du Blog

  • Prochains Évenements

    1. PLM Europe – Siemens PLM Connection 2018

      29. octobre 2018 - 31. octobre 2018