Vous avez une Question ? Nous pouvons vous aider !

Nous sommes à votre disposition. Saïd EL MORABITI partagera avec vous notre expérience et vous présentera les possibilités offertes par nos solutions.

Saïd EL Morabiti

Responsable Commercial

+33 (0) 1 43 97 69 66

Gestion numérique des droits

Sécurisation dans l’accès aux données numériques

Gestion numérique des droits

ueberwachung2Gestion numérique des droits – Qu’est-ce que c’est ?

Vous vous demandez ce qui se passerait si vos documents contenant des données confidentielles arrivaient dans de mauvaises mains ? Vous souhaitez savoir comment des données isolées peuvent être protégées contre tout accès intrusif ? La gestion numérique des droits (DRM) est d’un grand secours pour ces différentes problématiques. Le cryptage est appliqué au moment où les fichiers sortent du système ECM, et donc pas protégés.

 

La solution Gestion Numérique des Droits assure un transfert sécurisé d’informations en garantissant un accès restreint des données en fonction des privilèges définis pour chaque destinataire.

 

SEAL Systems intègre une solution d’Adobe dans les processus éprouvés de distribution des documents. Notre système contrôle l’accès des fichiers PDF cryptés, avant que ceux-ci soient envoyés. Avec une gestion numérique des droits, l’expéditeur peut modifier des droits d’accès et d’utilisation des fichiers, même après que ceux-ci soient envoyés vers le destinataire. Une gestion numérique des droits suppose toujours une infrastructure matérielle adaptée dans la zone démilitarisée.

Questions typiques

La gestion numérique des droits est intégrée dans la solution « Digital Process Factory » de SEAL Systems. Elle dispose d’une interface intelligente entre le monde SAP et le serveur DRM. Le serveur DPF contrôle toutes les interfaces SAP (userexits) utilisées pour diffuser des documents (impression, courriel, affichage dans la visionneuse). Une vérification supplémentaire est également réalisée pour savoir si le type de document SAP nécessite un cryptage DRM.

 

sicherheitL’administrateur définit les règles et paramètres d’utilisation de la gestion numérique des droits dans son annuaire LDAP/AD. Ces paramètres peuvent s’appuyer sur des groupes d’utilisateurs, ainsi que des définitions établissant dans quelles mesures un document doit être protégé par DRM et/ou estampillé avec des informations SAP. Une table SAP permet de définir quels types de documents doivent être soumis au cryptage DRM. Les informations enregistrées dans SAP sont établies par userexits et transmises au serveur Digital Process Factory de SEAL Systems. Les autorisations DRM sont ensuite appliquées sur le serveur DRM. Les privilèges d’accès aux documents sont gérés dans l’annuaire LDAP central. Il n’y a donc pas de charge administrative supplémentaire puisque chaque utilisateur est géré dans l’annuaire LDAP.

Tous les modes de diffusion gérés dans SAP sont contrôlés par notre solution Digital Process Factory. Si un utilisateur distribue un document SAP, une première vérification automatique est effectuée dans SAP pour savoir si la gestion numérique des droits doit s’appliquer à ce document. Si c’est le cas, alors la solution Digital Process Factory transmet automatiquement le document au serveur DRM, afin que celui-ci appose des droits (par ex. « lecture seule ») en fonction de la règle DRM prédéfinie. Le document protégé par les mécanismes DRM est ensuite diffusé vers le destinataire.

pepierstapel

Pour que la gestion des accès DRM soit possible, il est nécessaire que l’application frontale du destinataire puisse se connecter au serveur DRM. C’est la seule possibilité d’accorder uniquement un accès limité aux informations, tel qu’une « consultation sans créer de copie locale ».

 

La gestion DRM d’Adobe dispose également de plugins pour Microsoft Office, afin de définir des droits d’accès aux documents MS Office.