Interprétation de codes à barres pour faciliter une indexation de documents

par Dr. Uwe Wächter

Cet article vous informe sur…

  • … le nouveau module standard SEAL Systems de capture d’informations d’un code à barres collé sur un fichier TIFF ou PDF
  • … les avantages de recourir à l’ajout d’autocollants de codes à barres sur les documents numérisés
  • … la fonction de traçabilité des documents par apposition de codes à barres
  • … les types de codes à barres supportés

De nombreux clients SEAL Systems souhaitent bâtir des solutions de reconnaissance automatique de documents. Les informations de codes à barres sont apposées directement sur des fichiers TIFF ou PDF, afin de faciliter l’acquisition de ces données dans SAP. Nous avons implémenté dans de nombreux projets des fonctions de lecture et de traitement de codes à barres. Mais, jusqu’à présent, ces implémentations étaient spécifiques à chaque projet client. A présent, ces fonctions font l’objet d’un produit standard SEAL Systems.

Cas d’emploi

Numérisation : Un opérateur se charge de coller sur les documents à numériser un code à barres contenant des informations exploitées par la suite pour indexer les documents dans SAP DMS. Ces autocollants peuvent être créés et apposés par le service de reprographie. La solution SEAL Systems se charge ensuite de lire les informations des codes à barres pour indexer automatiquement les documents numérisés dans SAP DMS.

Formulaires : Des documents papier doivent être complétés manuellement par des utilisateurs. Ce sont par exemple des documents d’appels d’offres, des instructions de maintenance, des documents de contrôle de qualité. Ces documents sous forme papier doivent ensuite être automatiquement rattachés dans SAP DMS, une fois qu’ils ont été complétés.

Cette indexation automatique dans SAP DMS s’effectue alors par lecture d’un code à barres. L’appel d’offres sera alors automatiquement rattaché à l’objet d’appel d’offres SAP. Le document d’avis de maintenance sera lié à l’ordre de maintenance correspondant. Le document de contrôle qualité sera automatiquement indexé à l’objet livraison entrante ou sortante dans SAP.

Le module standard SEAL Systems peut être adapté à des besoins spécifiques clients. Les fonctions contenues dans le module sont :

  • Le traitement des fichiers TIFF et PDF
  • L’option de sélection de pages
  • La lecture des codes à barres
  • Les fonctions de filtres pour gérer les informations incorrectes
  • Les processus DPF (chaine de traitement avec fonctions de supervision)
  • Le chargement des documents dans SAP DMS, TeamCenter, SharePoint ou autre système de GED

Les types de codes à barres supportés sont :

Codes à barres linéaires

Ils consistent en une suite de lignes et d’espaces de différentes épaisseurs. Le contenu du code à barres est déduit en fonction de l’épaisseur des traits. La hauteur des codes à barres n’est pas importante, à condition qu’elle ne soit pas trop faible pour pouvoir interpréter les codes à barres. Il existe différents types d’encodage. Les plus courants sont le code 39 et le code 128 mais il existe également d’autres types d’encodage, tels que le EAN, le GTIN et le GS1 DataBar.

Codes à barres 2-D

Le code à barres 2-D (bi dimensionnel) a été développé pour optimiser les informations d’espacements et pour gérer un grand nombre d’informations. La zone complète du code à barres est employée pour représenter des informations. Les fonctions intégrées de correction d’erreurs rendent ce type de codes à barres plus tolérant lorsqu’une erreur survient lors du scan ou de l’impression.

Data Matrix

La poste allemande emploie des codes Data Matrix pour les fonctions de STAMPIT. Ce type de codes à barres est utilisé dans de nombreux domaines industriels parce qu’il ne nécessite pas beaucoup d’espace et reste facile à interpréter.

PDF417

Le code à barres PDF417 consiste en une suite de traits. Le jeu de caractères peut être crypté dans le code à barres. Il peut contenir jusqu’à 1850 caractères. La hauteur et la largeur des traits peuvent varier.

Aztec

Le code Aztec est utilisé par les compagnies ferroviaires. Il se compose de carrés de différentes tailles.

Code QR

Le code QR (Quick Response Code) a été développé par les japonais. Il se compose d’une suite de carrés, dont trois carrés sont systématiquement positionnés à trois coins du code QR.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués sont obligatoires *

* = champ requis

  • Catégories du Blog

  • Prochains Évenements

    1. PLM World New England Regional User Group

      19. octobre 2017
    2. PLM Europe – Siemens PLM Connection 2017

      23. octobre 2017 - 25. octobre 2017